Catégories
Beauté

Le défi du lundi : histoire de pinceaux !

Ha ben justement, j’avais prévu d’en parler. 🙂

Défi du lundi 24 novembre 2014 : festival du pinceau.

Pour appliquer votre maquillage, utilisez-vous plutôt des pinceaux, vos doigts, une éponge, les applicateurs fournis dans les palettes ?

Cela dépend du produit, j’utilise en alternance doigts, éponge et pinceaux. Je n’aime pas de trop me salir les mains. Tout ce qui se fait encore aux doigts, je cherche une alternative potable et même meilleure si possible.

Quels sont les pires pinceaux que vous ayez jamais eus ? Quelle marque de pinceaux avez-vous bannie de votre attirail ?

Toutes les petites cacailles qu’on trouve dans les kits pas chers, vendues avec de jolie pochette pas chère, ou plus souvent accompagnant les palettes de maquillages. Soit poubelle directe, soit j’en use pour le nail art au vernis et le dissolvant, ainsi pas de regret si je les abîme, de toute façon, ils ne valent rien.

Depuis peu, j’ai décidé de ne plus m’acheter de Barbara Hofmann qu’on trouve chez Di et de me séparer petit à petit de ceux dont je ne me sers plus… Ils sont idéals pour apprendre et le rendement qualité/prix est très bon. Malheureusement pour moi, j’ai découvert les autres marques de pinceaux et maintenant, je les trouve nuls. Objectivement, je sais qu’ils sont bien. 😉 À savoir aussi que parfois on a de mauvaises surprises avec, il faut bien les observer avant d’acheter. Ainsi, sur une dizaine, j’en ai eu un qui perdait ses poils au lavage et un autre qui s’est décollé du manche. Sur le long terme, certains perdent leur forme malgré mes soins (deux ans tout de même).

Combien de pinceaux utilisez-vous pour vous maquiller ?

Minimum trois si je ne me maquille que les yeux et deux de plus si je fais mon teint en plus (dont une éponge). Je te montre.

Les trois pour les yeux :

  • Bdellium 766 pour poser les fards sur toute la paupière et en angle si besoin, on peut aussi estomper avec si on est doué.
  • Bdellium 781 pour estomper et fondre les couleurs.
  • Bdellium 780 pour sa pointe magique qui permet de mettre de la couleur sous l’œil essentiellement et de l’estomper aussi.

Les deux pour le teint :

  • Beauty Blender pour le fond de teint liquide, l’anticerne et le correcteur.
  • Kabuki rétractable multifonction de Hema pour la poudre, le blush, le bronzer et l’illuminateur.

Quel est votre pinceau favori pour appliquer du fond de teint ?

J’avais écrit une review suite à ma découverte des blending sponges. Depuis, j’utilise la Beauty Blender à chaque fois que je mets mon fond de teint liquide, c’est inévitable. Le résultat avec est bien trop naturel pour que je m’en passe. Souvent, on ne voit même pas que j’en ai mis. Il faut avoir l’œil expert et encore.

Après, pour la poudre, je ne peux pas me passer de pinceaux. J’ai deux nouveaux chouchous pour ça (les petits nouveaux de chez Di), des pinceaux duo-fibres de Real Techniques. J’en avais un de chez H&M qui m’avait convaincue du système, mais qui ne tient pas le coup après un lavage, il est tout déformé. 😥 Déjà…

Ils ont l’avantage de ne prendre et de déposer qu’une fine couche. Impossible d’avoir l’effet plâtre avec eux. 🙄 Et puis ils sont si doux ! Comme les poils du chat. Grou !

Quels sont vos chouchous pour maquiller vos yeux ?

Ceux de Too Faced sont les champions toutes compétitions. Ils ont une forme qui est magique et qui me permet d’utiliser plusieurs fards sans les mélanger si je le veux. Ils épousent parfaitement ma paupière, ne font pas de chute si fard de bonne qualité et sont tout doux. Si j’étais riche, je les achèterais tous !!! 🙄

Ensuite vient mes Bdellium que j’aime beaucoup très fort. Je les ai commandés chez iHerb pour pas cher. Une très bonne affaire. Je compte aussi y prendre des Real Techniques supplémentaire, car moins cher que chez Di. L’avantage d’eux est que je sais les tester avant, c’est tout.

J’ai les Bdellium suivant :

  • 716 est un peu comme le 769 et sert probablement à réaliser des lignes.
  • 760, car on a toujours besoin d’un pinceau biseauté.
  • 766 pour mettre le fard et estomper si on le désire.
  • 769 aucune idée, ce pinceau est étrange… C’était moins cher de prendre un kit que les trois que je désirais qui étaient dedans…
  • 777 pour poser les fards tout simplement.
  • 780 pour faire des lignes et les estomper.
  • 781 pour estomper et mélanger les fards.

J’ai pris ceux de la série verte, car ils sont au format voyage, donc manche moins long. Ainsi, ce sont ces pinceaux-ci que j’emmène dans le train.

Quel pinceau vous permet d’appliquer du blush ? Du bronzer ?

J’utilise soit mon Barbara Hofmann, soit le Hema que j’aime assez, soit mon kabuki rétractable de Hema aussi (en voyage, c’est pratique), soit tout simplement le pinceau fourni avec les blush de Bourjois qui sont plutôt bons. Je cherche toujours le pinceau qui me satisfera. Je trouve que les deux premiers ne prennent pas assez de matière et je perds mon temps à devoir faire trois ou quatre passages pour obtenir l’effet voulu. Au contraire, utiliser le kabuki demande de faire attention et ce n’est pas pratique pour utiliser une autre poudre après au risque de teinter tout le visage de rose.

Je ne parle pas du pinceau BareMinerals qui est juste pas terrible du tout. Je ne l’aime pas, lui.

Avis aux suggestions ?

Pour le bronzer et donc, dans mon cas, le contourning, je me sers du pinceau duo-fibres contourning de Real Techniques maintenant que je l’ai. 😛 Sinon avant, je me servais du mini kabuki de H&M qui avait la bonne taille, mais était trop dense, mais tellement doux aussi.

Comment lavez-vous vos pinceaux ? Avec du savon, du shampoing, un produit spécial ?

J’utilise le savon Barbara Hofmann. Je le préfère au shampoing (bonne méthode alternative), car il dissout vite et bien les restes de couleurs sur les pinceaux. J’hésitais à l’époque à l’acheter à cause de son prix. Je ne le regrette plus, car ce savon est increvable ! Je passe le pinceau dessus une ou deux fois selon la quantité de poils, puis je le frotte dans la paume de ma main et je rince à l’eau tiède. Pour finir, je le secoue bien par-dessus la baignoire pour retirer un maximum d’eau de ses poils. Reste à le déposer sur mon arbre à pinceaux, tête en bas, pour qu’il sèche.

Comment les rangez-vous ? Dans un pot ? Dans un tiroir ? En vrac sur votre coiffeuse ?

Dans un pot en bambou, sur le rebord de l’évier de la salle de bain et dans une pochette à pinceau et dans la boîte d’origine des Too Faced, ou en vrac dans ma boite sous l’évier… J’ai des pinceaux partout…

Rangez-moi ces pinceaux !

4 réponses sur « Le défi du lundi : histoire de pinceaux ! »

Ho d’accord. Je regarderai de plus près un jour… Quand j’aurai réussi à finir celui que je possède. Increvable mon savon.

Les commentaires sont fermés.