Catégories
DIY

Palette humide : le top du one stroke

Je t’avais dit en désirer une. C’est chose faite, je me la suis fabriquée moi-même.

Par contre, je me suis rendu compte trop tard que j’ai bien trop imbibé l’éponge… Ma peinture devient de plus en plus liquide au fur et à mesure que les jours passent. 😮 Donc, contrairement à ce que mon titre raconte, ce n’est finalement pas si pratique pour le one stroke si tu es aussi douée que moi… 😛 Trop d’eau, tue l’eau !

Note que j’ai utilisé bien moins de peinture acrylique que d’habitude. Une goûte ou deux m’ont suffi et j’ai pu bosser mon dessin sans devoir humidifier celle-ci.

Je pense ajouter une deuxième éponge pour éviter ce phénomène de fluidification.

En gros, j’en suis très contente. Et puis, ça me permet de ne plus en mettre partout comme avant.

Pour créer ta propre palette humide, il te faut :

  • une boîte hermétiquement refermable
  • une éponge plate
  • du papier Canson ou de dessin
  • des ciseaux

Tu découpes l’éponge pour qu’elle puisse rentrer dans la boîte et de petits carrés de papier qui te serviront de palette.

Ensuite, tu imbibes d’eau l’éponge, il ne doit pas y avoir de surplus, de l’eau qui coule au fond de la boîte.

Voilà, tu es prête pour te lancer dans la peinture infinie ou presque.

Pour conserver ta peinture en cours d’utilisation, tu refermes la boîte et c’est bon. S’il fait trop chaud, tu peux la mettre au frigo. La peinture reste humide plusieurs jours sans problème, au moins une semaine.